FICHE COQS BANKIVA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

FICHE COQS BANKIVA

Message  Admin le Jeu 7 Fév - 8:39



Coq bankiva

Gallus gallus

(Linnaeus, 1758)


Ordre : Galliformes

Famille : Phasianidés

Genre : Gallus

Espèce : gallus

Sous-espèces : 5 [+]






Biométrie :

Taille : 50 à 55 cm
Envergure :
Poids : 300-700 g

Identification :
Sous-espèces : il y a cinq sous-espèces qui se caractérisent par la variation dans la taille de la crête et des barbillons ainsi que par la longueur et la couleur des plumes qui ornent le cou des mâles. Coq doré de Cochinchine : (G. g. gallus), coq doré de Birmanie : (G.g. spadiceus), coq doré du Tonkin : (G. g. jabouillei), coq doré de l'Inde : (G. g. murghi) et coq doré de Java : (G. g. bankiva).
L'allure générale, les formes et les couleurs des coqs et poules dits 'bankivas' rappellent étroitement celles de notre gauloise dorée, en plus petit. La queue est cependant portée beaucoup moins relevée. La crête est presque aussi développée que celle de la race domestique, sauf pendant la période d'éclipse. Celle des coqs est droite, bien dentelée, le lobe franchement détaché de la nuque. Les deux barbillons sont moyennement développés. La crête des poules est quasiment inexistante, réduite à un simple bourrelet ou à un léger repli et leurs barbillons ne sont jamais apparents. Chez les mâles, l'oreillon est grand et blanc, le bec brun à pointe jaune, les pattes gris foncé. Lors d'une première mue, qui se situe début juin, les faucilles et les lancettes des reins disparaissent chez le coq ; les lancettes sont remplacées par des plumes plus courtes, arrondies à leur extrémité et de couleur sombre ; de même le camail devient plus court et plus sombre ; la crête diminue de taille et ternit. Ce plumage d'éclipse va durer à peu près trois mois. La poule est de la couleur de la naine allemande dorée avec, en particulier, une poitrine rougeâtre saumoné, sans dessin s'éclaircissant vers l'abdomen. Cependant le rachis des plumes du dos est très clair, presque blanc et très visible.

Habitat : Il habite les forêts, les broussailles et les champs jusqu'à 1500 mètres d'altitude au bord de l'Himalaya. Répartition : Inde, Sumatra, Java, Indochine, sud de la Chine.

Comportements : En hiver, coqs et poules se regroupent par bandes mais dès le printemps chaque coq dominant s'isole sur un territoire avec une ou plusieurs poules. Le groupe est très hiérarchisé et un rituel et des signes extérieurs de soumission sont mis en place. Les bankivas supportent bien les autres espèces (faisans et paons) s'ils disposent de suffisamment d'espace. Les coqs de bankiva sont très nombreux mais peu sont de race pure , les paysans procédant souvent à des croisements avec des espèces domestiques. La véritable caractéristique essentielle qui permet de différencier à coup sûr un véritable coq sauvage d'un domestique ou d'un bâtard des deux est l'existence, chez le sauvage, d'une phase de plumage d'éclipse. Dès qu'il y a croisement avec une race domestique, le phénomène de double mue disparaît et le pseudo bankiva n'effectue plus qu'une seule mue par an, vers le mois d'août. En ce qui concerne les poules, mis à part le très faible développement des attributs de la tête, il est encore plus difficile de différencier une authentique poule sauvage d'une naine domestique ou du croisement des deux.

Nidification : En Inde, la saison de la reproduction intervient entre mars et mai. Le nid est une simple dépression creusée dans le sol à l'abri d'un fourré. Il est garni d'herbes et de feuilles sèches. La femelle y pond 5 à 6 oeufs. La durée d'incubation est de 18 à 21 jours. Au bout de quatre ou cinq semaines, les poussins ont acquis la totalité de leur plumage. A l'âge de 12 semaines, la mère les chasse et ils doivent se disperser pour former leur propre groupe ou se faire adopter par un autre. Les jeunes coqs atteignent la maturité sexuelle à cinq mois, les jeunes femelles doivent patienter un peu plus longtemps

Régime : Son régime est mixte. D'une part : insectes, vers, mollusques ; d'autre part : graines (maïs, soja et toutes sortes de grains trouvés à terre) et fruits. Les bankivas sont absolument incapables de détecter le goût doux. Par contre, ils repèrent le sel mais montrent peu d'attirance pour lui.

Sources :
◦IOC World Bird List (v3.1), Gill, F and D Donsker (Eds). 2012.


Fiche créée le 25/06/2005 par Daniel Le-Dantec


Admin
Admin

Messages : 126
Date d'inscription : 05/02/2013

Voir le profil de l'utilisateur http://bankiva.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum